L'Agriculteur de l'Aisne 17 octobre 2014 à 08h00 | Par Actuagri

Orama : dans l’attente de mesures structurelles, après le versement des aides PAC

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le versement d’un acompte de 50 % des paiements directs est «bienvenu», estime Orama dans un communiqué. En effet, les trésoreries des exploitations de grandes cultures sont fortement malmenées du fait de la baisse des cours et de l’impact des intempéries de l’été. Néanmoins, pour les producteurs de grandes cultures ce versement anticipé n’est qu’une «bouffée d’oxygène» car ils ont besoin «de meures plus structurelles» pour mieux gérer les aléas climatiques et économiques. Aussi Philippe Pinta, président d’Orama, comme Christophe Terrain et Gérard Tubéry, vice-présidents, plaident pour une amélioration du régime fiscal de la déduction pour aléas «dès le vote de la loi de Finances pour 2015» et pour le renforcement du système français d’assurance-récolte, «au lieu de l’affaiblir».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1837 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 1837 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui