L'Agriculteur de l'Aisne 08 mars 2017 à 08h00 | Par Agrafil

Pas de surmortalité agricole liée aux pesticides, selon un collectif de producteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Répondant à la «surenchère médiatique […] sur la question des pesticides» à l’approche de l’élection présidentielle, le collectif de producteurs Sauvons les fruits et légumes de France publie le 7 mars un «baromètre pour parler vrai» sur les maladies professionnelles des agriculteurs, basé sur des données MSA, AgriCan, Insee, etc., de 2013 à 2016. Le collectif fait remarquer que « la durée de vie des agriculteurs augmente » et qu’elle est supérieure à la moyenne nationale, que «la mortalité par cancer est plus faible en agriculture», que «les premières causes d’accidents du travail sont les animaux et les machines» et que «la cause chimique représente moins de 4% des accidents du travail». Depuis 2003, rapporte encore le collectif, «sur 44000 cas de maladies professionnelles, le nombre de cas liés aux produits phytosanitaires est de 47 soit 1 cas pour 1000 . De fait, «il n’y a aucune épidémie de cancer due aux pesticides», martèle le collectif.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1807 | février 2018

Dernier numéro
N° 1807 | février 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui