L'Agriculteur de l'Aisne 18 avril 2019 à 14h00 | Par Actuagri

Plus de 250 000 projets de recrutement en agriculture en 2019

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’agriculture s’inscrit dans la hausse globale des intentions de recrutement en 2019, avec plus de 250 000 postes (+ 8 % par rapport à 2018), qui seront de plus en plus difficiles à pourvoir, indique l’Observatoire Emploi Formation de la production agricole. D’après la dernière enquête Besoins de main d’œuvre (BMO) publiée par Pôle Emploi en avril 2019, les projets de recrutement sont en hausse de 15 % en France en 2019, avec 2,7 millions d’emplois à pourvoir tous secteurs confondus. 9,4 % de ces projets concernent l’agriculture, soit presque un projet de recrutement sur 10. « Cela représente plus de 252 000 projets de recrutement », indique l’observatoire Emploi Formation de la production agricole, qui souligne que l’agriculture s’inscrit bien dans une hausse globale des intentions de recrutement des employeurs (+ 8 % en un an). Les établissements prévoyant d’embaucher sont passés de 33 % en 2018 à 36 % en 2019. La majorité (84 %) souhaitent recruter pour faire face à un surcroit d’activité ponctuel, 8 projets sur 10 étant des CDD de moins de 6 mois.Des difficultés croissantes pour recruter La part des difficultés de recrutements anticipées sont en hausse puisqu’elles concernent 44 % des projets contre 33 % en 2018, mais dans des proportions moindres que dans les autres secteurs d’activités (50 %). Les recruteurs évoquent notamment la pénurie de candidats et l’inadéquation des profils, surtout en ce qui concerne les recrutements de conducteurs d’engins agricoles (61 % de difficultés à recruter). A noter que les emplois de viticulteurs et arboriculteurs salariés représentent la majorité des projets de recrutement (135 032), en hausse de 10 %. La répartition géographique des projets de recrutement est donc, logiquement, liée aux grandes régions viticoles et arboricoles. Il s’agit à 97 % d’emplois saisonniers. La recherche d’agriculteurs salariés arrive en deuxième position (63 622 projets de recrutement), suivie par celle de maraîchers et horticulteurs salariés (21 035 projets). 8 360 projets de recrutement concernent les éleveurs salariés, avec une part d’emplois saisonniers moins importante que dans les autres secteurs (55 %). Les difficultés à recruter s’avèrent différentes selon les régions : si elles sont moindres en Occitanie, Grand-Est et PACA, les régions Bretagne et Corse signalent des difficultés anticipées plus importantes, respectivement 61 % et 58 %.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1921 | mai 2019

Dernier numéro
N° 1921 | mai 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui