L'Agriculteur de l'Aisne 10 octobre 2012 à 15h06 | Par Actuagri

Politique agricole commune - Position commune pour la nouvelle PAC

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lors d’un débat organisé par Interbev pendant le Sommet de l’élevage, la Fédération nationale bovine, présidé par Pierre Chevalier, a signé un manifeste de position commune pour la future Pac. Les Espagnols, les Italiens et les Irlandais responsables de l’élevage dans leur pays ont également apposé leur signature sous l’œil de Michel Dantin, député européen, Pierre Bascou de la Commission européenne et Dominique Langlois, le président d’Interbev. Allégement des contraintes environnementales, maintien du budget de la PAC, aide à la modernisation des bâtiments et des installations, couplage des aides… sont autant de demandes faites dans ce manifeste. «Il faut relancer la compétitivité, est-ce que les gens veulent de la bonne nourriture ou des espaces verts ?», interroge l’Italien Fabian Barbisan. Pour Jean-Pierre Fleury, secrétaire général de la FNB, également présent pendant le débat, il y a urgence, «les éleveurs n’ont plus le temps d’attendre». Certaines mesures de la PAC pourraient freiner la compétitivité. «Les prix payés aux producteurs restent bas alors les coûts continuent de monter», ajoute Jean-Pierre Fleury rejoint sur cette idée par l’Espagnol Javier Lopez. De son côté, l’Irlandais John Bryan veut 10 % d’aides couplées dans la Pac post 2013. Ce à quoi leur a répondu Michel Dantin : «la France donnera «le la» dans le débat agricole. Sa position est attendue avec beaucoup d’intérêts» mais pour l’instant, le calendrier de la nouvelle PAC reste incertain.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1837 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 1837 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui