L'Agriculteur de l'Aisne 21 mai 2014 à 08h00 | Par Actuagri

Pomme de terre - La consommation fléchit, les exportations piétinent

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les dernières statistiques diffusées par le CNIPT (interprofession pomme de terre) illustrent une fin de campagne laborieuse, que ce soit sur le marché intérieur ou à l'exportation. Sur le marché national, pour la période du 24 mars au 20 avril 2014, les achats des ménages ont diminué de 4,4 % par rapport à la période correspondante de 2013, déjà en retrait de 1,7 % par rapport à la forte progression (+ 16,1 %) de l'année précédente. La baisse des ventes a particulièrement affecté le hard discount (-18 %), confirmant la tendance générale de désaffection du consommateur, vis-à-vis de ce type de distribution. Du 11 août 2013 au 20 avril 2014, soit huit mois de campagne, la baisse des achats des ménages est de 3,6 %, contre + 2,1 % pour la période correspondante de 2012/2013. Le temps doux de l'hiver dernier et un beau printemps, sont jugés comme principaux responsable de ce repli de la consommation. En ce qui concerne le marché extérieur, 220 000 t ont été exportées en mars, soit quelque 30 000 t de moins que la moyenne des trois dernières années, ce qui porte le total des sorties, depuis le début de la campagne, à 1,2 Mt, quasi comparable à celui de la précédente campagne, mais avec des changements notables de destinations. Les ventes à l'Espagne, bien que supérieures de 33 000 t à celles des huit premiers mois de 2012-2013, restent décevantes par rapport aux résultats des campagnes précédentes. En revanche, les ventes à l'Italie, notre deuxième client après l'Espagne, ont confirmé leur redémarrage, reprenant quelque 100 000 t au faible bilan de 2012/2013, avec 287 500 t. La reprise d'exportation vers les pays de l'Est, en particulier la République tchèque et la Roumanie, se confirme clairement, avec 108 800 t contre 31 800 au 1er avril 2013. Si les volumes sortis depuis le début de la campagne sont quasi identiques à ceux de l'an dernier, la baisse des prix, après un début de saison prometteur, réduit considérablement le bilan financier export qui termine cette partie de la campagne avec un solde positif de 275,2 MEUR, contre 332,2 MEUR, il y a un an.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui