L'Agriculteur de l'Aisne 18 novembre 2011 à 10h38 | Par Actuagri

Porc : l’étiquetage d’origine laisse à désirer

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les résultats de la précédente enquête menée par le Sniv-SNCP avaient révélé que l’application de l’accord sur l’étiquetage d’origine, comme du logo VPF sur les produits de charcuterie, avait atteint son niveau le plus bas en juillet et août 2011. L’enquête de septembre-octobre confirme ce tassement, voire même un recul. Ainsi l’étiquetage prévu par l’accord d’Inaporc du 15 décembre 2011 est respecté seulement sur 20 % des jambons premiers prix. Les jambons à marque de distributeurs affichent le logo VPF à 70 %. Et le niveau d’application de l’accord pour les marques nationales de charcuterie reste figé aux alentours de 30 %. D’une façon générale, observe le Sniv-SNCP, l’application de l’accord est très variable selon les enseignes de distribution.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui