L'Agriculteur de l'Aisne 03 novembre 2010 à 10h33 | Par Agrafil

Porc : la Russie ouvre ses bras à la viande brésilienne

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L'Institut du Porc (Ifip) a affiché le 29 octobre sur son site Internet que « la Russie a annoncé son souhait d'améliorer l'accès des viandes brésiliennes, et notamment de porc, à son marché intérieur. Les conditions de cet accès seront précisées dans les semaines à venir par la Russie, dans le cadre des discussions actuelles sur son adhésion à l'OMC. » En attendant, le président de Miratorg, un des principaux producteurs de porc russe, « a annoncé un investissement de 5 millions de roubles (env. 100 000 €) dans deux élevages dans la région de Koursk, à proximité de la frontière ukrainienne », toujours selon l'Ifip. « La mise en œuvre de ce projet d'élevage de 10 000 porcs devrait avoir lieu d'ici la fin de l'année 2010, grâce au financement de la Sberbank. Ce plan vient compléter l'investissement récent dans la construction de 9 élevages porcins dans la région de Belgorod, pour 13,5 millions de roubles (env. 300 000 euros). »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1906 | février 2019

Dernier numéro
N° 1906 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui