L'Agriculteur de l'Aisne 27 juillet 2011 à 16h41 | Par Agrafil

Porcs : un «ras-le-bol» profond au marché du porc breton, le 25 juillet

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«Ras-le-bol. C'est le seul mot qui peut aujourd'hui exprimer le désarroi total dans lequel se retrouvent les éleveurs de porcs» décrit le Marché du porc breton (MPB) sur son site Internet, le 25 juillet, à la suite des ventes. La cotation a baissé de 0,004€/kg après une hausse de 0,002€/kg, la semaine précédente. «Tous les clignotants semblent au vert : bonne fluidité des enlèvements en élevage, bon niveau des abattages, chiffres d'export en nette hausse… Et pourtant, le MPB a côté à la baisse [...] ce lundi, tout en faisant 1 625 invendus, afin de résister à une baisse plus importante», constate le marché de Plérin. «Nous sommes toujours sous l'influence du marché allemand [...] Pourra-t-on résister à cette nouvelle spirale à la baisse ?», s'interroge le MPB. Les éleveurs de porcs sont en grande difficulté financière. Effectivement, le prix de vente de leurs animaux est globalement inférieur à leurs coûts de production.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui