L'Agriculteur de l'Aisne 20 août 2010 à 09h56 | Par F. Dauriac

Réduire la facture énergétique de l’atelier lait Repères de consommation et pistes d’économie

L’énergie est aujourd’hui un enjeu important. Les réflexions environnementales en cours et la flambée des prix incitent chacun à limiter ses dépenses.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agriculteur de l'Aisne

Avant de se lancer dans la production d’énergie renouvelable, il faut envisager d’économiser l’énergie car des solutions existent…
Pour réaliser des économies d’énergie, il est nécessaire de connaître la consommation de son exploitation et les marges de manoeuvre envisageables.

Une seule unité : l’EQF
Les consommations sont ramenées à l’unité produite, les 1000 litres de lait. Les calculs reposent sur les postes d’électricité, de produits pétroliers (énergie directe), de fertilisation minérale et d’alimentation (énergie indirecte). Les résultats sont exprimés en Équivalent litres de Fioul (EQF). Cette unité permet d’additionner les différentes sources d’énergie utilisées sur les exploitations.
Des écarts importants
La consommation d’énergie des ateliers laitiers s’élève à 100 EQF pour 1000 litres de lait produit. Les plus économes consomment moins de 75 EQF, les plus consommateurs plus de 110 EQF. Les exploitations en agriculture biologique sont plus économes en énergie indirecte (engrais, concentrés) en raison de leur cahier des charges. Le système d’élevage joue peu en général sur la consommation, mais au sein d’un même système, il existe des écarts du simple au double entre les exploitations économes et celles qui sont les plus consommatrices.

Les économies d’électricité
La spécificité des exploitations laitières réside dans leur fort niveau de consommation d’électricité pour le bloc traite. (tableau 1)

Des aides aux équipements économes en électricité
Dans le cadre du Plan de Performance Énergétique, vous pouvez bénéficier de 40 à 50 % d’aide à l’investissement pour l’installation d’un pré-refroidisseur de lait, d’un récupérateur de chaleur du tank, d’une pompe à vide à débit variable, les travaux d’isolation du bloc traite, l’installation d’un chauffe-eau solaire…
La Chambre d’agriculture de l’Aisne peut vous aider au montage complet du dossier de financement (voir encadré). Attention, pour bénéficier de ces aides, les dossiers sont à déposer avant fin septembre 2010.

Économie d’énergie
et efficacité économique

Dans les fermes des Réseaux d’élevage, les exploitations économes en énergie par unité produite, ont également de bons niveaux de production (rendements cultures, lait par VL) sans dérapage sur les intrants. Elles obtiennent au final de bons résultats économiques. La recherche d’économie d’énergie doit se faire avec une approche globale. Elle doit être raisonnée en lien avec les autres objectifs de l’exploitation : optimisation des investissements, revenu, autres dimensions environnementales, sans oublier le travail et la qualité de vie des éleveurs.

- © agriculteur de l'Aisne
- © Agriculteur de l'Aisne

Une offre complète de conseil sur l’énergie

Vous souhaitez ?
• investir dans un équipement économe en énergie
• réduire la facture énergétique de votre atelier lait
• ou simplement connaître vos consommations et vous comparer

Nous vous proposons :
• le Plan de Performance Énergétique (visite de l’exploitation, diagnostic énergétique global, montage du dossier de financement) coût : de 310 à 372 euros ht selon aides (dossiers à déposer avant fin septembre 2010)
• le diagnostic approfondi du bloc-traite (visite de l’atelier, diagnostic détaillé, rédaction d’un plan d’actions, chiffrage des gains potentiels) coût : 495 euros ht
• l’évaluation de la Performance Énergétique de l’Exploitation (positionnement des consommations, estimation des économies possibles) coût : 62 euros ht.

Contact : Michèle Druet au
03 23 22 50 78

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1918 | avril 2019

Dernier numéro
N° 1918 | avril 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui