L'Agriculteur de l'Aisne 10 mai 2013 à 14h10 | Par Actuagri

Sondage - Les syndicats jugés proches des problématiques rurales

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les élus mais les syndicats agricoles qui sont jugés les plus proches des problématiques rurales - aménagement du territoire, maintien des services publics, etc.- totalisant 58% de «oui» (dont 14% de «tout à fait»), suivis par les élus locaux (45% de «oui»), là où les gouvernements ne récoltent que 17% de «oui». Ce sont les conclusions tirées du baromètre Ifop de mars 2013 réalisé pour la FNSEA sur les problématiques rurales. Résultat similaire pour le deuxième sondage concernant les acteurs les plus à même de défendre la ruralité, pour lequel les syndicats agricoles obtiennent 44%, contre 33% pour les élus locaux, 16% pour les associations locales et 6% pour le gouvernement. Enfin, le baromètre met en avant les domaines prioritaires quant à l’attractivité des territoires ruraux : l’emploi et le commerce de proximité sont en tête (respectivement 29 et 26%), alors que la culture ou le logement sont peu sollicités (4 et 3%). Les domaines intermédiaires sont la santé (12%), l’éducation (11%), les nouvelles technologies (8%) et les transports (6%).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1841 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 1841 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui