L'Agriculteur de l'Aisne 05 mars 2015 à 08h00 | Par Actuagri

Un consortium recherche-innovation pour développer le biocontrôle en France

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll et le directeur de l'Inra, François Houllier, ont annoncé le 26 février le lancement d'un consortium public-privé de recherche innovation destiné à consolider le secteur français du biocontrôle. Pour le ministre, cette filière d'avenir peut devenir à terme «une industrie forte pour la France» et donner à l'agriculture et à l'économie un avantage compétitif par rapport à ses concurrents. Le biocontrôle s'appuie sur les interactions entre les organismes vivants pour protéger les cultures, et se développe actuellement avec l'ambition d'atteindre 15 % de part de marché de la protection des plantes d'ici 2020, contre 5 % aujourd'hui. Et si François Houllier rappelle que  "pendant longtemps, on a douté de l'efficacité de ces méthodes», l'idée a aujourd'hui atteint «un début de maturité» qui permet aux acteurs du secteur de se rassembler : recherche publique, Cirad, CNRS, instituts techniques... Une diversité de partenaires permettant d'étendre le périmètre d'action à différents champs de la recherche, mais aussi aux conditions d'insertion des solutions de biocontrôle en fonction des systèmes, à l'innovation organisationnelle, et au conseil. L'industrie française du biocontrôle a réalisé 110 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2013 et génère 5500 emplois directs ou indirects. Des chiffres qui confortent l'intérêt de développer cette filière, «pépite à cultiver plutôt que de la voir partir», a illustré François Houllier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1807 | février 2018

Dernier numéro
N° 1807 | février 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui